KD Opticiens EXAMEN DE VOTRE VUE
fr | fr
KD Opticiens 3 rue du Commerce, C.ouest 51510 Fagnières

Horaires

Du Lundi au Samedi
09:00 19:00

Actualités

KD AU TIBET 02 mai 2019 [...]
Soutien aux Chiens Guides d'Aveugles ! 20 septembre 2018 Toute l'équipe KD soutient les Chiens Guides d'Aveugles !  Découvrez leurs actions, ainsi que nos sol[...]
Plus d'actualités

Où nous trouver ?

Visiter notre
page

Le strabisme c'est quoi ?


Zoom sur ce défaut visuel qui est aussi familièrement appelée « loucherie ».

Le strabisme est un défaut de parallélisme entre les yeux, lié à un défaut visuel (myopie, hypermétropie, astigmatisme) différent entre les deux yeux, ou à une anomalie de l’un des muscles assurant les mouvements des yeux. Il est souvent présent dès la naissance, ou apparaît quelques semaines après. Il peut aussi survenir jusqu’à l’âge de 5 ou 6 ans. Ce défaut visuel est très fréquent : il touche près de 4% des enfants !

Il existe différents types de strabisme : strabisme convergent, strabisme divergent ou strabisme vertical. Le strabisme convergent est celui que l’on appelle familièrement « loucherie » : on dit d’une personne qui atteinte de strabisme convergent qu’elle « louche ». Contrairement aux défauts visuels comme la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme, le strabisme d’une personne est souvent visible de ses interlocuteurs : les deux yeux semblent ne pas « aller dans la même direction ».

Au-delà de l’aspect esthétique, la visibilité du strabisme permet d’alerter les parents sur la nécessité de consulter. En effet, le strabisme est le plus souvent normal chez un enfant de moins de 6 mois. Mais s’il persiste au-delà de cet âge, il faut consulter un ophtalmologue pour le corriger et ainsi éviter de provoquer d’autres problèmes plus importants comme une amblyopie.

Car lorsqu’un enfant louche, il peut voir double, un phénomène appelée « diplopie ». Pour éviter cela, il utilise plus son œil ayant la meilleure acuité, neutralisant et ignorant ainsi la deuxième image, de qualité moindre. Le danger est alors que l’œil inutilisé perde gravement la vision des détails et développe une amblyopie, pouvant avoir des répercussions importantes sur le développement de l’enfant. Mais le plus souvent, un enfant sera incapable de se plaindre d’une vision double, car pour lui, cette vision est la seule qu’il connaisse !

Source: http://www.lesopticienslibres.com

Administration